Sculptures

BERIT

BERIT HILDRE est née en 1964 en Norvège. "L'humanité au sens spirituel, est le credo de cette svelte jeune femme qui, au premier toucher, peut transmuter une terre malléable en lumière. Tant de connaissance sans avoir jamais rien osé demander aux institutions...Berit est autodidacte. Corps d'enfants, femmes songeuses, éperdues d'éternité, font partie de son quotidien" « Mes petites filles sont comme des fleurs, merveilleusement fraiches et belles, vulnérables, à la merci de tant de choses qui peuvent, en un instant, anéantir ce petit miracle ; une pâquerette, une petite fille… Les petites filles croient aux anges, aux fées, aux princes et aux magiciens. Les petites filles collectionnent toutes sortes de choses ; des cailloux bizarres, des plumes d’anges, des noisettes tombées d’un arbre, des petites boites vides et des secrets au creux de la main. »

lire plus...

BERIT

BERIT HILDRE est née en 1964 en Norvège. "L'humanité au sens spirituel, est le credo de cette svelte jeune femme qui, au premier toucher, peut transmuter une terre malléable en lumière. Tant de connaissance sans avoir jamais rien osé demander aux institutions...Berit est autodidacte. Corps d'enfants, femmes songeuses, éperdues d'éternité, font partie de son quotidien" « Mes petites filles sont comme des fleurs, merveilleusement fraiches et belles, vulnérables, à la merci de tant de choses qui peuvent, en un instant, anéantir ce petit miracle ; une pâquerette, une petite fille… Les petites filles croient aux anges, aux fées, aux princes et aux magiciens. Les petites filles collectionnent toutes sortes de choses ; des cailloux bizarres, des plumes d’anges, des noisettes tombées d’un arbre, des petites boites vides et des secrets au creux de la main. »

lire plus...

FRANCOISE FRANCQ

Françoise FRANCQ est née en Belgique où elle fait ses études d’illustration à l’école St Luc de Bruxelles. Egalement passionnée par la sculpture et le modelage, elle suit parallèlement des cours à l’académie des Beaux-Arts et dans différents ateliers tout au long de son parcours. Le dessin reste le point de départ de tous ses projets, lui permettant par la rapidité du geste, de visualiser la pièce imaginée et tendre vers l’harmonie des formes et des lignes. Ses sculptures épurées dégagent une douce sérénité, une féminité raffinée et délicate, mais pas fragile. Réalisées en Bronze, elles sont patinées sobrement dans un esprit contemporain laissant la caresse de la lumière les redessiner naturellement. « ELLE M » est le fil rouge qui relie les sculptures entre elles, c’est le début des titres et le commencement d’une histoire laissant l’imaginaire de chacun prendre le relais.

lire plus...

FRANCOISE FRANCQ

Françoise FRANCQ est née en Belgique où elle fait ses études d’illustration à l’école St Luc de Bruxelles. Egalement passionnée par la sculpture et le modelage, elle suit parallèlement des cours à l’académie des Beaux-Arts et dans différents ateliers tout au long de son parcours. Le dessin reste le point de départ de tous ses projets, lui permettant par la rapidité du geste, de visualiser la pièce imaginée et tendre vers l’harmonie des formes et des lignes. Ses sculptures épurées dégagent une douce sérénité, une féminité raffinée et délicate, mais pas fragile. Réalisées en Bronze, elles sont patinées sobrement dans un esprit contemporain laissant la caresse de la lumière les redessiner naturellement. « ELLE M » est le fil rouge qui relie les sculptures entre elles, c’est le début des titres et le commencement d’une histoire laissant l’imaginaire de chacun prendre le relais.

lire plus...

MOREL

Philippe MOREL est né en 1948 à ISIGNY SUR MER dans le Calvados. Il dessine depuis son plus jeune âge, se passionne aussi pour la photographie; Ce qui le conduit naturellement vers l’école des Beaux Arts de CAEN de 1968 à 1971. Il a passé la dernière année, enfermé dans sa cave, à travailler la glaise, il découvre « le feu » les cuissons, se passionne pour la matière. L’aspect craquelé de ses œuvres est sa signature qui allie la fragilité et la force de la matière argileuse, fragmentée, cassée, cuite, brulée. Cette dualité entre force et fragilité, s’exprime le plus souvent à travers les personnages représentés. La beauté féminine est son domaine de prédilection, les corps sont posés, sereins, parfois torturés, fragiles. Les visages sont étonnements expressifs, les corps, souvent craquelés, ébauchés, ils laissent une forte place à l’imagination. Visages et corps sont en construction ou en décomposition, chacun y mettra le sens qu’il veut. Entre tradition et modernité, force et sensibilité, les œuvres de Philippe MOREL sont exposées dans des galeries des quatre coins de France.

lire plus...

MOREL

Philippe MOREL est né en 1948 à ISIGNY SUR MER dans le Calvados. Il dessine depuis son plus jeune âge, se passionne aussi pour la photographie; Ce qui le conduit naturellement vers l’école des Beaux Arts de CAEN de 1968 à 1971. Il a passé la dernière année, enfermé dans sa cave, à travailler la glaise, il découvre « le feu » les cuissons, se passionne pour la matière. L’aspect craquelé de ses œuvres est sa signature qui allie la fragilité et la force de la matière argileuse, fragmentée, cassée, cuite, brulée. Cette dualité entre force et fragilité, s’exprime le plus souvent à travers les personnages représentés. La beauté féminine est son domaine de prédilection, les corps sont posés, sereins, parfois torturés, fragiles. Les visages sont étonnements expressifs, les corps, souvent craquelés, ébauchés, ils laissent une forte place à l’imagination. Visages et corps sont en construction ou en décomposition, chacun y mettra le sens qu’il veut. Entre tradition et modernité, force et sensibilité, les œuvres de Philippe MOREL sont exposées dans des galeries des quatre coins de France.

lire plus...

VYKI

VYKI crée des sculptures figuratives et contemporaines associant l'acier au corps humain. Ses œuvres visent à provoquer une réaction, une reflexion et une adhésion au premier coup d'œil. Suite à son passage dans plusieurs écoles de design et naturellement attiré par le travail du volume, des matériaux et de leur mise en forme, il s'est penché sur l’acier en particulier. Après avoir appris le maniement et les caractéristiques de l'acier de façon conventionnelle au cours de ses études, il décida de continuer ce développement dans un cadre artistique moins limité; permettant ainsi de s'écarter de certaines règles qui correspondent à l’industrie. Grâce à une imagination débordante et spontanée, il réalise des œuvres légères et complexes, esthétiques et uniques ! L'acier, matériau froid et industriel par définition donne une impression de légèreté grâce à l'utilisation d'écrous inox soudés entre eux. Cette technique de composition donne un effet de dentelle, on y retrouve le coté dur et solide du métal associé à la souplesse et la douceur d'un tissu. Les œuvres de VYKI se découvrent en deux temps, le premier étant l'observation de la sculpture et de ses formes générales et le deuxième étant la découverte de la composition et le minutieux travail accompli sur chaque pièce. A la croisée des chemins entre art contemporain et corps humain, VYKI réalise des œuvres qui nous ressemblent et qui s'intègrent dans l'air du temps.

lire plus...

VYKI

VYKI crée des sculptures figuratives et contemporaines associant l'acier au corps humain. Ses œuvres visent à provoquer une réaction, une reflexion et une adhésion au premier coup d'œil. Suite à son passage dans plusieurs écoles de design et naturellement attiré par le travail du volume, des matériaux et de leur mise en forme, il s'est penché sur l’acier en particulier. Après avoir appris le maniement et les caractéristiques de l'acier de façon conventionnelle au cours de ses études, il décida de continuer ce développement dans un cadre artistique moins limité; permettant ainsi de s'écarter de certaines règles qui correspondent à l’industrie. Grâce à une imagination débordante et spontanée, il réalise des œuvres légères et complexes, esthétiques et uniques ! L'acier, matériau froid et industriel par définition donne une impression de légèreté grâce à l'utilisation d'écrous inox soudés entre eux. Cette technique de composition donne un effet de dentelle, on y retrouve le coté dur et solide du métal associé à la souplesse et la douceur d'un tissu. Les œuvres de VYKI se découvrent en deux temps, le premier étant l'observation de la sculpture et de ses formes générales et le deuxième étant la découverte de la composition et le minutieux travail accompli sur chaque pièce. A la croisée des chemins entre art contemporain et corps humain, VYKI réalise des œuvres qui nous ressemblent et qui s'intègrent dans l'air du temps.

lire plus...

KYMIA

Kymia est née en 1969. Après les Arts Appliqués de Lyon et les Beaux-Arts d’Annecy, elle travaille comme élève puis assistante dans l’atelier du sculpteur H.Tonglet (Ardennes) pendant 12 années. Par la suite, Kymia devient fondeur en bijouterie, se forme aux techniques de la chaudronnerie et apprend à souder l’aluminium. Ses divers séjours en fonderie d’art enrichissent ses connaissances en ciselure sur métal. Depuis 1988, Kymia a exposé dans de nombreuses galeries européennes mais aussi au musée Faure d’Aix les Bains, au musée d’Art Sacré de St Nicolas de Véroce, au musée de l’Aluminium de St Michel de Maurienne, et au musée des Gueules Rouges de Tourves. Ses oeuvres sont présentes dans les collections permanentes du musée Faure d'Aix les Bains, du musée des Gueules Rouges de Tourves, du musée d’Art Sacré de Saint Nicolas de Véroce et du conservatoire d’Art et d’Histoire d’Annecy. --------------------------------- Kymia est une artiste baroque, fragile et insoumise. Elle a trouvé dans l'Aluminium matière à son âme. Au début rien n'est décidé et rien ne se fige. Guidée par le métal qu'elle éviscère littéralement, cherchant sa propre exaltation dans le feu et la forge, elle crée des oeuvres suspendues entre réel et irréel, entre le signifiant et l'émoi. Elle charme et dérange, tournant en obsession ses tourments ordinaires et nous interrogeant inlassablement sur notre propre existence. Ses sculptures sont lourdes d'histoire, la sienne mais aussi la nôtre qu'elle nous tend comme un miroir.

lire plus...

KYMIA

Kymia est née en 1969. Après les Arts Appliqués de Lyon et les Beaux-Arts d’Annecy, elle travaille comme élève puis assistante dans l’atelier du sculpteur H.Tonglet (Ardennes) pendant 12 années. Par la suite, Kymia devient fondeur en bijouterie, se forme aux techniques de la chaudronnerie et apprend à souder l’aluminium. Ses divers séjours en fonderie d’art enrichissent ses connaissances en ciselure sur métal. Depuis 1988, Kymia a exposé dans de nombreuses galeries européennes mais aussi au musée Faure d’Aix les Bains, au musée d’Art Sacré de St Nicolas de Véroce, au musée de l’Aluminium de St Michel de Maurienne, et au musée des Gueules Rouges de Tourves. Ses oeuvres sont présentes dans les collections permanentes du musée Faure d'Aix les Bains, du musée des Gueules Rouges de Tourves, du musée d’Art Sacré de Saint Nicolas de Véroce et du conservatoire d’Art et d’Histoire d’Annecy. --------------------------------- Kymia est une artiste baroque, fragile et insoumise. Elle a trouvé dans l'Aluminium matière à son âme. Au début rien n'est décidé et rien ne se fige. Guidée par le métal qu'elle éviscère littéralement, cherchant sa propre exaltation dans le feu et la forge, elle crée des oeuvres suspendues entre réel et irréel, entre le signifiant et l'émoi. Elle charme et dérange, tournant en obsession ses tourments ordinaires et nous interrogeant inlassablement sur notre propre existence. Ses sculptures sont lourdes d'histoire, la sienne mais aussi la nôtre qu'elle nous tend comme un miroir.

lire plus...

DEYCHAN

DEYCHAN est née en 1946. Après une longue carrière de créatrice de vêtements de scènes et de costume pour le théâtre classique (pièces de Molière notamment ) DEYCHAN se lance dès 2002 dans le travail du modelage, après des cours dans plusieurs écoles, elle expose en galerie dès 2009. La série des « voyageurs » et des « chorales » ,en terre de grès naturelle, connaît un grand succès auprès du public.

lire plus...

DEYCHAN

DEYCHAN est née en 1946. Après une longue carrière de créatrice de vêtements de scènes et de costume pour le théâtre classique (pièces de Molière notamment ) DEYCHAN se lance dès 2002 dans le travail du modelage, après des cours dans plusieurs écoles, elle expose en galerie dès 2009. La série des « voyageurs » et des « chorales » ,en terre de grès naturelle, connaît un grand succès auprès du public.

lire plus...

CLINT

Né en 1977 à Montréal, Paul-Henry CLINT, fils d’une famille de libraire, et petit fils de sculpteur, se plonge très tôt dans les livres d’aventures, d’explorations et d’ethnologie qui éveillent en lui des rêves de voyages. Il est très attiré par les zones polaires et les mers chaudes de la planète comme l’arctique et la Polynésie. Il réalise son premier voyage initiatique au Groenland à l’âge de 16 ans où il passe 2 mois au contact des Inuits. Paul-Henry Clint devient biologiste en 2001 et fait en parallèle deux ans aux beaux-arts en cours du soir. En 2002 il participe à une mission de comptage des ours polaires en mer de BARENTS au nord de la Norvège puis à l’élaboration d’un parc naturel en Alaska. A son retour il multiplie les actions en faveur de leur sauvegarde. Emu par leur beauté et leur noblesse il décide de les représenter en sculptures pour mieux les défendre et les immortaliser. Il utilise ses multiples clichés et documents pour les représenter dans leur vie quotidienne. Paul Henry Clint travaille sur la simplification des formes et sur le mouvement. Il joue sur l’attitude ambivalente de ce grand prédateur aux allures « joueuses et douce » des « nounours de notre enfance ». Son travail épuré et dynamique, met en évidence la grâce et la beauté des formes dans un univers contemporain.

lire plus...

CLINT

Né en 1977 à Montréal, Paul-Henry CLINT, fils d’une famille de libraire, et petit fils de sculpteur, se plonge très tôt dans les livres d’aventures, d’explorations et d’ethnologie qui éveillent en lui des rêves de voyages. Il est très attiré par les zones polaires et les mers chaudes de la planète comme l’arctique et la Polynésie. Il réalise son premier voyage initiatique au Groenland à l’âge de 16 ans où il passe 2 mois au contact des Inuits. Paul-Henry Clint devient biologiste en 2001 et fait en parallèle deux ans aux beaux-arts en cours du soir. En 2002 il participe à une mission de comptage des ours polaires en mer de BARENTS au nord de la Norvège puis à l’élaboration d’un parc naturel en Alaska. A son retour il multiplie les actions en faveur de leur sauvegarde. Emu par leur beauté et leur noblesse il décide de les représenter en sculptures pour mieux les défendre et les immortaliser. Il utilise ses multiples clichés et documents pour les représenter dans leur vie quotidienne. Paul Henry Clint travaille sur la simplification des formes et sur le mouvement. Il joue sur l’attitude ambivalente de ce grand prédateur aux allures « joueuses et douce » des « nounours de notre enfance ». Son travail épuré et dynamique, met en évidence la grâce et la beauté des formes dans un univers contemporain.

lire plus...

DE FRIASSE

Né en 1980, Charlotte de FRIASSE fait d’abord ses études à l’école Nationale Supérieure de Design puis une année à l’école des beaux arts en dessin et sculpture. Après avoir étudié la technique pure et admiré ses maitres, Charlotte de Friasse se détache très vite du style académique pour développer son propre univers. Elle est vite sensibilisée aux rapports humains, et c’est à travers un style élancé et dynamique qu’elle travaille les attitudes et les postures. Ses personnages se déclinent rarement seuls; Le couple et la famille sont ses principaux sujets d’expressions avec un sens esthétique contemporain. Ses thèmes sont la quête du bonheur, la beauté, l’harmonie et la connivence. Elle utilise une technique mixte alliant la noblesse du bronze, ainsi que le fer et la résine.

lire plus...

DE FRIASSE

Né en 1980, Charlotte de FRIASSE fait d’abord ses études à l’école Nationale Supérieure de Design puis une année à l’école des beaux arts en dessin et sculpture. Après avoir étudié la technique pure et admiré ses maitres, Charlotte de Friasse se détache très vite du style académique pour développer son propre univers. Elle est vite sensibilisée aux rapports humains, et c’est à travers un style élancé et dynamique qu’elle travaille les attitudes et les postures. Ses personnages se déclinent rarement seuls; Le couple et la famille sont ses principaux sujets d’expressions avec un sens esthétique contemporain. Ses thèmes sont la quête du bonheur, la beauté, l’harmonie et la connivence. Elle utilise une technique mixte alliant la noblesse du bronze, ainsi que le fer et la résine.

lire plus...